Logo Stereolux
Terminé

LUN. 5 févr. 18H30

Conférence

L’Histoire du vidéoclip

Trempolino Organisateur : Stereolux et Trempolino

gratuit

Mot du programmateur 

Pas si facile de croire que le vidéoclip est plus vieux que son ancêtre le scopitone !

L’Histoire du vidéoclip

Décrire de façon précise l’origine et l’évolution de ces films musicaux qui font aujourd’hui partie de notre culture est une chose délicate. Leur histoire est jalonnée d’initiatives diverses, motivées par des ambitions qui le sont tout autant. Cette possibilité de générer des images fortes, aptes à sublimer des chansons n’a d’ailleurs pas échappé à une industrie qui investit massivement dans la production de ces films. Denis Walgenwitz propose une description des temps marquants de l’histoire du vidéoclip, mais relate aussi des expériences plus souterraines qui constituent le ferment de la production des vidéoclips tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Intervenant : Denis Walgenwitz. Il obtient en 1991 le diplôme national supérieur d'expression plastique (option cinéma) à l’institut d’arts visuels d’Orléans. Outre son métier de réalisateur, il dirige la résidence de tournage de films d’animation au sein de l’APCVL (aujourd’hui CICLIC) à Château-Renault, de 2000 à 2005 et occupe le poste de président de l’AFCA de 2005 à 2017.
À partir de 2000, il commence à travailler en tant qu'assistant-réalisateur sur des séries animées, des films publicitaires, ainsi que pour plusieurs vidéo-clips (« Serpents en flammes » d'Etienne Charry ; « Ma mélodie » de -M- ; « Les frôleuses » de Louis Bertignac...). À partir de 2005, il occupe à nouveau ce poste pour Persépolis de Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi, pour le pilote d’Un monde truqué, conçu par Jacques Tardi et réalisé par Christian Desmares, ou celui de La Tortue Rouge. Il collabore en tant qu'attaché de production pour les décors de Moi, moche et méchant de Chris Renaud et Pierre Coffin, pour Ma Vie de Courgette de Claude Barras, ou en tant que superviseur d'animation pour Le Congrès d'Ari Folman... Dernièrement, il a co-réalisé le court métrage La Mort, Père et Fils avec Vincent Parroneau.

En partenariat avec Trempolino.