Logo Stereolux
mer. 03 mars 2021 20H30

JEHNNY BETH + 1ERE PARTIE

En attente
En raison de l'évolution incertaine du contexte sanitaire, les ventes pour ce spectacle sont pour le moment suspendues.
salle Maxi
Tout assis gradin
Organisateur : Stereolux

Inscrivez-vous à l'alerte nouveaux spectacles pour être averti·e de l'ouverture de la billetterie des prochains événements : 

S'inscrire à l'alerte nouveaux spectacles

Quand la chanteuse des Savages décide que le coronavirus n’aura pas raison de son premier album solo et se réinvente dans un trio inédit pour proposer un concert assis, moins énervé que d’habitude mais pas moins intense, on en est certains.

Jehnny Beth (Fr)

Elle est à n'en pas douter la plus anglaise des chanteuses françaises : magnétique et ténébreuse avec Savages, son groupe post-punk londonien, elle a depuis multiplié les projets, collaborant avec des groupes dont la liste (Gorillaz, Trentemoller, Tindersticks – rien de moins) ferait pâlir de jalousie n'importe quel·le musicien·ne, s'essayant à la télé (la série Echoes sur Arte, c'est elle), publiant un recueil de nouvelles érotiques avant de sortir son premier album solo au titre en forme d'aphorisme, To Love Is To Live – solo ? voire, puisqu'on y retrouve moult collaborateur·trices et invité·es (dont l'énervé Joe Talbot, chanteur des non moins énervés Idles et, dans un registre plus suave, la chanteuse de The xx). Un premier album éclectique dans sa forme, passant du punk frontal à la ballade pianistique, mais d'une étonnante unité de ton – quelque chose de crâne, ardent, charbonneux, intransigeant ; quelque chose qui proclame la prééminence absolue de l'acte créateur.  

Après l’annulation de sa tournée internationale pour raison de coronavirus, elle décide de lancer une tournée française dans un format inédit : un récital assis. Accompagnée sur scène par Johnny Hostile et la pianiste Malvina Meinier, elle réinvente son répertoire en format intimiste, pour en révéler encore plus sa richesse, et offrir un moment calme, fait de rencontre et d’échange, si nécessaire en ces temps de distanciation, loin des soucis du monde.