Logo Stereolux
Terminé

VEN. 9 mars 20H00

Concert

HIP OPSESSION : ALLTTA + GRACY HOPKINS + SORG & NAPOLEON MADDOX + RAIZA BIZA

STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Pick-Up Festival Hip hop Rap

Prévente 24.00€
Tarif adhérent Pick Up 20.00€

ALLTTA (FR & USA)

Avec la dérive des continents, France et Amériques n’ont jamais été aussi éloignées l’une des autres. Sauf lorsqu’il s’agit de rapprocher le hip-hop et l’héritage électronique de la French Touch. AllttA, pour « A Little Lower Than The Angels » est la contraction de 20syl (Hocus Pocus, C2C), sans doute l’artiste nantais le plus célèbre depuis Jacques Demy et Tragédie, et du MC de The Procussions, Mr. J. Medeiros. Ensemble, ils prolongent leur série de collaborations initiées de longue date avec Hocus Pocus, et repoussent leurs limites respectives en assimilant le groove du hip-hop boom bap à la densité des sons électroniques. Après un premier album éponyme, AllttA dévoile fin 2017 son second effort, au rythme d’un morceau par semaine, Facing Giants, clin d’oeil appuyé au basketteur des Charlotte Hornets, Muggsy Bogues, et son mètre soixante d’allttitude.

GRACY HOPKINS (GB)

Certains s’y essayèrent, nombreux glissèrent et trop peu parvinrent à en faire quelque chose de correct. Rapper en anglais et en français est une entreprise délicate. Somme des influences de ses attaches angolaises, brésiliennes et parisiennes, Gracy Hopkins trouve son équilibre entre trois continents. Il cache dans son escarcelle deux idiomes, des centaines de flows, des talents de compositeur, et un rap tout terrain suspendu à des beats futuristiques et rutilants. Mélangez la sauce à quelques collaborations avec des artistes de talent comme Josman, Youssoupha, Crayon ou Easy Dew. En 2017, sur l’EP Atychiphobia : The Higher High, il fait face à sa peur irraisonnée de l’échec, dont il n’a sûrement jamais été aussi loin. En attendant son prochain projet prévu pour début 2018. Affaire à suivre to be continued…

SORG & NAPOLEON MADDOX (USA)

Quel défi reste-t-il au MC et beatboxer Napoleon Maddox, lui qui a confronté son art du MCing à tant de projets originaux ? Leader du groupe Iswhat?! depuis 1996, il collabore avec le saxophoniste et poète new-yorkais Roy Nathanson dans Sotto Voce et avec Archie Shepp dans Phat Jam (rien que ça). Plus récemment, Maddox devient directeur artistique du spectacle hommage à Nina Simone, A Riot Called Nina, aux côtés des Boxettes et de Sophia Domancich. Depuis 2013, il se frotte également aux productions du beatmaker bisontin Sorg. Ensemble, ils allient leurs inspirations musicales communes, piochant dans le registre groove autant que dans la culture électronique, à la force des mots employés par le MC de Cincinnati. Avec deux formats étendus nés de leur rencontre (Ribbons & Razors en 2014 et Soon en 2016), puis la création du spectacle musical Twice the first time, le duo continue de créer l’alchimie qui fait bouger les têtes et les esprits et annonce un nouvel album pour début 2018.

RAIZA BIZA (NZ)

D’origine rwandaise, né en République démocratique du Congo puis passé par l’Afrique du Sud, Raiza Biza finit par atterrir et grandir à Hamilton, en Nouvelle-Zélande. C’est dans cette ville au sud d’Auckland comptant une scène artistique prolifique et bouillonnante, qu’il devient membre des collectifs AmmoNation et YGB. A leurs côtés, doucement mais sûrement, il s‘impose comme une référence montante de la scène néo-zélandaise. Héritier du jazz-rap des Soulquarians, de Common, ou encore Oddisee, le MC délivre un rap fin et questionne son rapport au monde, aux frontières, aux dominations raciales et sexistes des sociétés post-coloniales. Sur son dernier album, Dream Something LP, Raiza Biza s’associe au producteur parisien Tito Fiasco et sa patte moderne aux procédés de fabrication à l’ancienne.