Logo Stereolux
Terminé

SAM. 9 déc. 20H30

Concert

Guillaume Perret + Manuel Adnot & Nathalie Guimbretière

STEREOLUX Salle Micro Organisateur : Stereolux, Nantes Jazz Action Jazz
14€
18.60€
Tarif sur place 19.00€

le mot du programmateur

Le saxophoniste français aime la liberté, c’est sans doute pour ça que John Zorn l’a pris sous son aile. Son free jazz n’a pas de frontières, et c’est en solo (sax et machines) qu’il vous ouvrira son monde.

Guillaume Perret (Fr)

John Zorn ne s'y est pas trompé, qui a signé son premier album sur son label, Tzadik : le génial avant-gardiste new-yorkais a sans doute perçu, chez le saxophoniste français aux allures de rocker, la même approche « indifférenciée », singulière et rétive à toute classification. Il faut dire qu'à l'instar de son glorieux aîné, Guillaume Perret, s'il vient du jazz, puise allègrement dans d'autres registres – rock, funk, electro, metal, classique... –, avide de sons et d'expérimentations : une nature énergique et éclectique, qui aime les embardées électriques, percussives et truffées d'effets autant que les longues plages hypnotiques. On passe ainsi, sans heurts, de la fureur à la tendresse, des stridences aux feulements, des rues de New Orleans à celles de Johannesburg... Perret est un stakhanoviste, enchaînant les collabs et les projets (il compose également pour le théâtre) qui, avec son récent album Free, se la joue solo (une fois n'est pas coutume) pour créer une musique d'une ampleur cinématographique – un ailleurs du jazz, désormais en mutation permanente.

 

    

Manuel Adnot + Nathalie Guimbretière - Ueno park / Le Rivage des ombres (Nantes)

Ueno Park / Le rivage des ombres ​est né de la rencontre du guitariste nantais Manuel Adnot (Sidony Box, April Fishes, Aeris) et de la vidéaste et plasticienne Nathalie Guimbretière (Lullabox). Ueno Park,​ le projet solo de Manuel Adnot, est le résultat d’un retour à l’acoustique et au rapport entre le corps et le bois. La musique se rapproche parfois de la transe, de la musique contemporaine et de la pop music. Il développe un travail autour de nappes sonores issues de la guitare électrique huit-cordes, inspirées de Sigur Rós. Le rivage des ombres​ est un dispositif de manipulation vidéo en temps réel, développé et construit par Nathalie Guimbretière, qui explore les circulations entre musique, cinéma et arts numériques. Une performance atypique​ où, ensemble, ils expérimentent une création sonore et visuelle qui se construit sur l’instant