Logo Stereolux
Terminé

JEU. 29 nov. 20H00

Performance

ÉLECTRONS LIBRES : ROBIN FOX • GUILLAUME CÔTÉ, ALEXIS LANGEVIN-TÉTRAULT & DAVE GAGNON + GRAHAM DUNNING • BORIS CHIMP 504 • OFER SMILANSKY

STEREOLUX Salle Micro et Salle Maxi Organisateur : Stereolux Arts numériques Electrons Libres Performance live AV Placement libre debout/assis non garanti
POUR LES DÉTENTEURS DE LA CARTE STEREOLUX : 1 place achetée / 1 place offerte (La place offerte vous sera remise au guichet le soir même, sur présentation de votre billet et de votre carte Stereolux en cours de validité) // Une petite faim ? Le foodtruck PAWS sera présent sur la terrasse
6€
6€

Une fascinante composition pour instruments analogiques et matière lumineuse, des lives audiovisuels bousculant les perceptions, une performance électronique née d’un assemblage foutraque de mécaniques faites maison... Ces électrons venus des quatre coins du monde s’affranchissent une nouvelle fois de tous les codes pour livrer une vision débridée de la création actuelle.

Electrons Libres

Avec cette nouvelle édition, Électrons libres montre la diversité des possibilités offertes par le live AV, entre storytelling rétrofuturiste (Boris Chimp 504), bricolage virtuose (Graham Dunning), escalade de montagnes d'électronique (Falaises), expérimentations généreuses (Ofer Smilansky) et même concerto pour rayon laser (Robin Fox).

     


Lors de cette soirée, l'EXPOSITION DE CINZIA CAMPOLESE sera accessible jusqu'à 22h30 (Plateforme Intermedia 1er étage - en entrée libre) :

Entre sculpture audiovisuelle et art optique, la lumière constitue la matière première des deux créations, avec lesquelles l’artiste se joue de nos perceptions. 

en savoir +

ROBIN FOX (AU)

Single Origin

 

Un concerto à Stereolux ? Oui, mais un "concerto pour rayon laser", comme aime à le qualifier son auteur Robin Fox, qui avec Single Origin clôt une trilogie dédiée à la plus spectrale des lumières. Doté d'un solide bagage aussi bien artistique que scientifique, l'Australien est une figure majeure de la performance audiovisuelle. Il s'est produit dans le monde entier, notamment à Scopitone, et est réputé pour la radicalité de son travail, riche en distorsions tant sonores que visuelles. Ce qui n'empêche pas l'artiste de collaborer avec des chercheurs du Bionic Ear Institute de Melbourne, pour qui il a créé des compositions musicales à l'attention de porteurs d'implants auditifs !


Robin Fox a grandi au sein d'une famille à la fois sensible à la musique et portée sur les technologies. Sa mère écrivait de la musique sur les ordinateurs des 80s tandis que son beau-père gérait le département de musique électronique de l'université où Fox allait plus tard étudier la composition. Adolescent passionné par la pratique de la batterie, il s’est ensuite pris d’intérêt pour la conception de sons sur synthétiseurs analogiques. Il n'y a pas de dispositif que Robin Fox n'ait pas exploré, qu'il s'agisse d'exposition, de design pour la danse contemporaine, de projet d'art public ou bien sûr de production musicale. Il a également publié plusieurs albums avec le compositeur et performeur Anthony Pateras ainsi que des enregistrements solo et des expérimentations électroniques qui l'ont conduit à présenter son travail dans plus de 50 villes du monde.

 


 

GUILLAUME CÔTÉ, ALEXIS LANGEVIN-TÉTRAULT & DAVE GAGNON (QC)

 Falaises

Majestueuses, rassurantes et menaçantes, les falaises sont tout cela à la fois. On peut en dire autant de la performance audiovisuelle du même nom. Après avoir créé une musique industrielle en malmenant un réseau de cordes électrifiées (la très remarquée performance Interférences), Alexis Langevin-Tétrault se lance sans cordon de sécurité dans Falaises avec son compère Guillaume Côté. À eux deux, ils improvisent une musique à la lisière de la noise et de l'ambient servant de matière première aux projections en mapping de l’artiste numérique Dave Gagnon, dont les motifs pleins de moirures, d’ombrages et d’anomalies possèdent le mystère des plus beaux à-pics.

En collaboration avec le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée, la Délégation générale du Québec en France :


Alexis Langevin-Tétrault est un compositeur et un performeur audiovisuel. Il a participé à différents projets de musiques électroacoustiques et électroniques dont Falaises, DATANOISE, QUADr, BetaFeed, Alexeï Kawolski et Recepteurz. Ses travaux actuels se caractérisent par la performance physique, le travail scénographique, l’utilisation approfondie des technologies audionumériques, l’exploration du timbre sonore ainsi que par une réflexion conceptuelle et sociale.

Ses œuvres ont été présentées dans plus d’une centaine d’événements internationaux, dont Intonal (SWE), ADAF (GR), MUTEK Montreal (CA), MUTEK Barcelona (ESP), BIAN-Elektra (CA), Akousma (CA), Transient (FR), Visions of the future (USA), ISEA (CA), Mois Multi (CA), Sines & Squares (UK), Digital Weekender (UK), Exhibitronic (BE) et Espace du son (BE). Son travail a été récompensé par la fondation Destellos (AR) en 2014 et en 2015, par la fondation SOCAN en 2015 (CA), puis par la fondation Musiques et Recherches (BE), par la Semaine Internationale de la Musique Électroacoustique (FR) ainsi que par le festival Exhibitronic (FR) en 2016.

Influencé par ce qui l’entoure, le compositeur électroacoustique Guillaume Côté explore, à travers un mélange de matériaux concrets, synthétiques et vocaux, les dynamiques territoriales, linguistiques et sociales propres au Québec. Éclectique, sa recherche artistique repose non seulement sur la rencontre de l'Autre par un discours musical aux visées narrative ou informative, mais aussi sur l'abstraction induite par les systèmes modulaires.

Lauréat de nombreux prix et bourses de création, il est titulaire d’une maîtrise en composition électroacoustique de l’Université de Montréal sous la tutelle de Robert Normandeau.

Oeuvrant dans le domaine de l’imagerie numérique depuis près d’une quinzaine d’années, Dave Gagnon explore au travers de divers médiums (installations, projections architecturales, interventions publiques) la relation entre le volontaire et l’involontaire, s’interroge sur les limites qui définissent l’art, et questionne ce qui pousse à voir plus loin que les yeux. Son travail à titre d'artiste indépendant fut notamment présenté au Québec sur le Moulin à Images, au Festival Montréal en Lumières, au Musée national des beaux-arts du Québec, Manif D’Art 8, festival PHOS, Mois Multi, Akousma14 ainsi qu’à Toronto, Chicago, Los Angeles et Singapour sur un vaste éventail de projets.

GRAHAM DUNNING (GB)

Mechanical Techno

Depuis l'invention du synthétiseur, les musiciens n'ont eu de cesse de tenter de reproduire le plus fidèlement possible - analogiquement puis numériquement - le son des instruments acoustiques. L'Anglais Graham Dunning suit exactement le chemin inverse. Fermez les yeux : vous jurez écouter de la musique électronique. Ouvrez les : vous découvrez un savant fou - et autodidacte ! - entouré de tout un bric à brac d'objets trouvés, savamment positionnés sur des vinyles en rotation de manière à créer des beats à la régularité métronomique. Une musique hypnotique comme la meilleure techno minimale, mais humaine après tout.


Né en 1981, Graham Dunning est un artiste musicien autodidacte, n'ayant étudié aucune discipline de manière académique. Son travail live explore le son comme une texture, quelque chose de tactile. Il crée également des installations visuelles qui ont été exposées jusqu'aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande.
Graham a tourné en solo et avec des projets collectifs à travers l’Europe et le Canada. Il enseigne l'art sonore expérimental au Mary Ward Centre à Londres et propose également divers ateliers indépendants.

BORIS CHIMP 504 (PT)

Multiverse

Comme les grandes tragédies grecques, Multiverse est construit en trois actes. Sauf que cette performance audiovisuelle exécutée en temps réel ne nous plonge pas dans l'Antiquité... En 1969, le chimpanzé cosmonaute Boris 504 est envoyé par les Soviétiques en mission sur la Lune. Il n’en reviendra jamais. Nourris de culture rétrofuturiste, les Portugais Miguel Neto (musique) et Rodrigo Carvalho (images) imaginent ce qui est arrivé à l'animal. Après s'être perdu dans l'espace (Acte 1), le voici piégé dans un trou de ver (Acte 2) avant de finalement découvrir qu'il peut voyager à sa guise entre différents univers (Acte 3). Heureux qui, comme Boris, a fait un beau voyage.


Boris Chimp 504 est un duo composé du musicien Miguel Neto aka mEEkAlnUt et du designer visuel Rodrigo Carvalho (Visiophone).
Toujours à la recherche de nouvelles manières de créer de la musique, ces deux passionnés façonnent leurs projets autour de la technologie. Travaillant ensemble depuis de nombreuses années, ils ont présenté des performances et des installations interactives sur des festivals tels que Sonar, Mira ou Mutek à Barcelone, le LPM à Rome, le BAM à Liège ou encore l’Athens Digital Arts Festival.

 

OFER SMILANSKY (BE)

Beastly Tears

Ofer Smilansky a débuté en réalisant des musiques de films expérimentaux. De cela, il a certainement gardé un goût pour les jeux de contrastes, qu'il réinvestit idéalement dans Beastly Tears, performance visuellement en noir et blanc, mais aux variations de couleur musicales infinies. Les sons syncopés, rugueux et complexes de l'artiste basé à Bruxelles tranchent magnifiquement avec les formes géométriques et minimalistes projetées, avec lesquelles ils sont pourtant en interaction. Chez Smilansky, la musique détermine les visuels, appuyés par une présence forte de l'artiste sur scène, car derrière l'expérimentateur se cache un véritable entertainer.


Ofer Smilansky est un artiste audiovisuel installé à Bruxelles. Son travail est influencé par sa longue pratique de la musique électronique qu’il prolonge et enrichit à travers des performances immersives. Il développe des outils numériques interactifs qui lui ont permis de créer des œuvres improvisées et composées tout d’abord pour du ‘live cinema’ puis pour des installations et des performances. Il travaille plus particulièrement sur les interactions entre la lumière et le son afin de transformer l’espace et par là-même l’expérience du public.

Depuis 2015, Ofer collabore régulièrement avec la compagnie de danse ‘Compañía Sharon Friedman’. Pour les deux derniers spectacles de la compagnie, il a créé une composition à partir de la lumière de projecteurs vidéo qui joue avec les notions d’horizon, de ciel et de sol pour générer un espace où le public est sensé perdre ses repères.

Ses projets récents incluent aussi ATK ! un duo audiovisuel utilisant la lumière pour façonner les textures et volumes de divers bâtiments, Angie Schaeffer, un groupe de pop abstraite bizarre et Danski, une collaboration de longue date avec le musicien et artiste visuel Idan Shimoni.

LE RENDEZ-VOUS ELECTRONS LIBRES

Lancé en octobre 2016, le rendez-vous trimestriel « Electrons libres » présente des artistes de la scène internationale dite arts numériques. Proposant des performances artistiques hybrides (live audiovisuel, danse et vidéo, numérique et organique, immersion dans le son et la lumière, physique et art optique…), Electrons Libres met à l’honneur des projets hors normes. Autant d'expériences à vivre en alternance dans les deux salles de Stereolux durant toute la soirée. Une agréable façon de s’initier aux arts numériques et de découvrir des artistes novateurs.

Retrouvez toutes les éditions