Logo Stereolux
Terminé

VEN. 4 nov. 20H00

Performance

ELECTRONS LIBRES

PIERRE BASTIEN + CHDH + GANGPOL & MIT + FRANCK VIGROUX & KURT D'HAESELEER + JULIEN BAYLE + PERSISTANCES

STEREOLUX Salles Micro et Maxi Organisateur : Stereolux Arts numériques Performance live AV
Pour les détenteurs de la carte Stereolux : 1 place achetée / 1 place offerte (La place offerte vous sera remise au guichet le soir même, sur présentation de votre billet et de votre carte Stereolux en cours de validité)
6€
9€
Tarif sur place 11€

Le mot du programmateur

Nouveau rendez-vous de la saison, Electrons libres consacre cette première soirée à la bouillonnante scène française œuvrant dans le live AV (performance audiovisuelle). Il y sera question de digital et d'analogique, de mécaniques sonores... autant d'expériences à vivre dans les deux salles de Stereolux.

     

Electrons libres

Explorer la matière audiovisuelle, comme territoire infini de création et d'expression, donne lieu à des formes de performances communément appelées lives AV. Évoquant tantôt la physique, les datas et le code créatif, tantôt la matière organique et le détournement de savantes mécaniques sonores, cette soirée fait la part belle à des artistes et collectifs français pour qui créations sonore et vidéo ne font qu'un.

       

PIERRE BASTIEN / Quiet Motors (FR)

Qualifié par le Guardian de « musicien-scientifique fou admiré par des célébrités », Pierre Bastien a collaboré avec des artistes aussi divers et renommés que Pierrick Sorin, Robert Wyatt ou Aphex Twin. À la fois savant et populaire, nourri autant du surréalisme que des jouets du grenier, l’univers de ce « compositeur mécanique », éternel inventeur d’instruments touche, après quarante ans de carrière, toujours en plein cœur.

chdh / Morphist (FR)

De véritables chorégraphies de particules abstraites, c’est ce que créent depuis 2005 les artistes et développeurs Cyrille Henry et Nicolas Montgermont sous le nom de chdh. Avec Morphist, le duo présente une performance hybride hypnotique, commandée en direct par des synthétiseurs algorithmiques sonores et visuels, où interagissent bruits proto-industriels et formes cubiques, sphériques ou sinusoïdales.

Crédit : Espace Multimédia Gantner

GANGPOL & MIT / Kuala Lumpen French Institute live (FR)

À l’inverse de beaucoup de formations contemporaines combinant, comme lui, sons et images, le duo Gangpol & Mit préfère la lumière au dark, les couleurs vives au clair-obscur, la narration à l’abstraction. De sa devise « sonic & visual in love », c’est bien le « in love » qu’il faut retenir en premier lieu. Pourtant, sous le vernis technicolor de ses cartoons fantaisistes et de sa synth-pop rétrofuturiste, le tragique n’est jamais bien loin…

Avec Kuala Lumpen French Institute live, bienvenue dans les locaux de l'Institut Français de Kuala Lumpen: suivez l'audioguide en arpentant la dédale de couloirs de notre toute nouvelle administration virtuelle. Cours de langue ésotériques, cafétéria plastique, médiathèque transcendantale, service des objets trouvés... Au carrefour du partage d'exotismes et de l'excellence culturelle nationale, mêlant folklores imaginaires et rétro-futurisme vaporeux, nos services sauront vous garantir un traitement optimal de vos attentes les plus pittoresques, comme de vos fantasmes les plus synthétiques.

Live act, music & visuals: Gangpol & Mit / 2D animation assistant: Victor Bonnet / Generative animation interludes: Yann van der Cruyssen / Extra live tools engineer: Freeka Tet

FRANCK VIGROUX & KURT D'HAESELEER / Centaure (FR - BE)

Un road trip virtuel dans un monde peuplé de clones et d’espèces mutantes de toutes sortes, où la technologie a pris le pas sur l’humanité, c’est ce dans quoi nous embarquent le musicien expérimental Franck Vigroux et le vidéaste Kurt d'Haeseleer. Centaure est une authentique plongée dans le bizarre, dans l’inquiétant, pleine d’objets non identifiés, tant sonores que visuels, et que l’on espère plus dystopique que prophétique.

La Cie d'Autres Cordes est conventionnée par la Région et par la DRAC Occitanie Pyrénées Méditerranée

JULIEN BAYLE / Sig. Term (FR)

Dans le jargon informatique, sig.term est le signal envoyé à un processus afin de provoquer sa fin. C’est aussi le nom de la nouvelle performance audiovisuelle imaginée par Julien Bayle. Et pour cause, l’artiste accorde depuis toujours une place particulière à l’élément perturbateur dans son travail : ici, le public ne se sait jamais si ce qu’il voit et entend en est à son stade paroxystique, ou si l'intensité sera encore plus élevée.

PERSISTANCES / Héliscope (FR)

Un stroboscope et un système vidéo qui projettent flashs et images sur une multitude d’hélices en fond de scène : c’est le bien nommé Héliscope, dispositif imaginé le collectif Persistances. Une conception autoproclamée « low-tech » qui s’avère plus complexe que prévu : les vidéos et lumières, contrôlées via un synthétiseur, varient constamment en motifs et vitesse, créant une substance lumineuse - et sonore - flottante, irréelle et hypnotique.

Avertissement : un système stroboscopique est utilisé durant la performance qui, pour cette raison, est déconseillée aux personnes sensibles.​