Logo Stereolux
ven. 25 juin 2021 20H00

Doc’N’Co : Manu Le Malin + docu “Sous le Donjon”

8€
12.60€
Guichet 13€
En fonction de l'évolution des conditions sanitaires, ce spectacle est susceptible de modification.
STEREOLUX Salle Maxi
Placement libre assis
Organisateur : Stereolux

CONCERT INITIALEMENT PROGRAMMÉ LE 23/01/2021, REPORTÉ LE 25/06/2021
Vos billets restent valables pour cette date de report.
Si toutefois vous souhaitez vous faire rembourser, merci d'en faire la demande dès maintenant en vous rendant sur ce formulaire, afin que vos places puissent bénéficier à d'autres publics : nous comptons sur vous ! Aucune demande de remboursement ne sera prise en compte moins de 3 jours ouvrés avant le spectacle.
- - - - - - - - - -
Regina Demina et Manu Le Malin sont au regret de devoir annuler leur spectacle Crush For Crash. Mais ce Doc’N’Co est bien maintenu, la diffusion du documentaire sera suivie d’un set adapté de Manu le Malin.

VOUS ACCUEILLIR DANS LE CONTEXTE COVID-19

Un Doc’N’Co consacré à une figure de la techno française : Manu Le Malin. En  préambule vous pourrez voir “Sous le Donjon”, le premier documentaire des désormais nantais Sourdoreille, puis découvrir le set ambient, expérimental et doom du Malin ténébreux.

Manu le Malin (Fr) :

Manu Le Malin n’est pas seulement ce pilier du hardcore qui parcourt le monde depuis plus de 25 ans armé de ses vinyles et de ses tatouages. Manu, c’est avant tout un dj hors pair qui sait aussi séduire et sévir sous d’autres facettes, et c’est l’une d’elle que l’on découvrira sur cette soirée.

Ambient, expérimental, industriel, doom, hardcore...  il nous présentera un set sombre et progressif de 75 minutes, et sera pour l’occasion accompagné des visuels du brestois Daff (Visü).

Documentaire “Sous le donjon”

Premier documentaire produit et réalisé par le collectif Sourdoreille, Sous le donjon s'attache aux pas de l'enfant terrible des scènes hardcore et techno françaises, de celui qui, depuis plus de deux décennies d'activisme musical, rallie tous les suffrages et suscite un engouement jamais démenti.

Nous sommes alors en 2016, dans les jardins du château de Keriolet, à Concarneau – « château de Blanche-Neige sous acide », selon Laurent Garnier : son propriétaire ouvre, comme chaque année, la demeure à l'équipe d'Astropolis pour des afters entre happy few. Une silhouette sombre et anguleuse émerge dans la nuit parmi les arbres ; le Malin s'apprête à délivrer un set dont il a le secret, et qui relève autant de la performance. C'est frontal, enténébré, sans concessions – comme toujours. Peu après, on le retrouve, souriant et disert, autour d'une table, à discuter entre amis – les premières raves, les rencontres essentielles, la reconnaissance –, on écoute les témoignages souvent admiratifs de DJs chevronnés (c'est ainsi que l'on croise Garnier, Jeff Mills, Torgull). C'est une histoire commune que raconte Sous le donjon, celle des tout débuts de la scène techno en France, celle d'une exemplaire intégrité artistique, celle d'amitiés fidèles, sur fond de musique qui tabasse.

Durée : 58 minutes