Logo Stereolux
Complet

MAR. 29 oct. 20H00

Concert

The Divine Comedy + Man & The Echo

STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Stereolux Pop Placement libre debout/assis
Le balcon est complet, le placement assis n'est plus possible.
Complet
Tarif sur place DEBOUT - Parterre 29.00€

Petit lutin d’un autre temps devenu grand crooner-songwriter d’une pop orchestrale raffinée et mélancolique, le Marquis Neil Hannon, nostalgique d’une époque en costumes, revient nous conter ses chansons classieuses. Et quelles divines mélodies !

The Divine Comedy (IE)

Le successeur de Foreverland se fait attendre, et Neil Hannon, goguenard, semble s'amuser à faire durer le plaisir... On le sait, le dandy-crooner irlandais n'en fait qu'à sa tête, et nous de prendre notre mal en patience, bien forcés de considérer l'attente comme un autre rythme, comme il est nécessaire de considérer sa musique comme un autre temps, d'accepter que The Divine Comedy n'est pas, ne peut pas être de son époque : à la fois réminiscence et évasion. Le lustre particulier de cette musique, sa patine, est faite de la littérature romantique, d'images de livres d'histoire, des influences mêlées de Burt Bacharach et de Scott Walker (R.I.P.), d'images surannées et cependant terriblement vivantes, d'une mélancolie cultivée mais jamais complaisante (et qui n'exclut pas certains sautillements pop), d'orchestrations luxueuses visant pourtant à l'épure. Petit prince pince-sans-rire, grand enfant aimant à se déguiser, mélodiste achevé, Hannon n'en finit pas d'enchanter.

Man & The Echo (GB)

Le groupe de Warrington offre une pop d’orfèvre, mêlée à des influences northern-soul du meilleur effet. Une musique 100% british qui réveille les fantômes de Style Council, Blur ou Pulp. Une voix très 50s, des textes politisés aux idées socialisantes et des chansons qui alternent ballades et beats groovy énergiques aux influences mod, new wave ou glam. Un voyage qui parcourt quelques décennies de pop anglaise.