Logo Stereolux

JEU. 12 déc. 09H30

Journée thématique “Duper le numérique : brouiller, embrouiller, se débrouiller” Conférence

CONFÉRENCES & TABLES RONDES

POURQUOI ET COMMENT DUPER ?

9h30 > 12h30 Bâtiment B Organisateur : Stereolux Design Hacking Labo arts & techs Numérique Placement libre assis
0€

9h40 - Conférence d’introduction “Pourquoi duper ? La surveillance numérique aujourd’hui”

En introduction à cette journée, cette conférence proposera de revenir sur la notion de surveillance numérique et d’explorer ce qu’elle recouvre. Ksenia Ermoshin, spécialiste des outils et des protocoles de chiffrement, de leur développement, de leur histoire et de leurs usages, proposera un exposé sur la prolifération des technologies de surveillance, et les raisons de les "duper”, en lien avec les dispositifs concrets de contournement.

Avec : Ksenia Ermoshina, docteure en socio-économie de l’innovation

10h30 : Keynotes et table ronde “Comment duper ? Tour d’horizon des techniques existantes et à imaginer pour duper la surveillance”

Quelles pistes pour tromper les systèmes de surveillance numérique ? Existe-t-il des solutions toutes faites, et, si oui, à qui s’adressent-elles ? Quelles questions ce type de pratique pose-t-il ? Et qu’imaginer pour notre futur ?

Ce second temps s’attachera à développer le “comment”, en faisant un tour d’horizon des méthodes, techniques, comportements, concepts et réflexions éthiques liés à l’acte de tromper la Machine.

A travers trois courtes conférences, suivies d’une table ronde, les intervenants aborderont différents enjeux liés aux techniques, existantes ou à imaginer, pour duper les systèmes de surveillance numérique.

Inventaire non-exhaustif de techniques de duperie, par Guinness
Cette intervention présentera quelques outils spécifiques pouvant être utilisés pour duper les systèmes de surveillance. Elle mettra l’accent sur la question de l’accessibilité, en présentant des solutions pouvant servir à des personnes qui ne sont pas nécessairement sensibilisées à ce type de démarche.

Guinness est informaticienne de formation, actuellement doctorante en informatique à Sorbonne Université. Elle est également membre de Exodus Privacy et La Quadrature Du Net. Militante entre autres dans le domaine du numérique, et en particulier pour le respect de la vie privée sur Internet, elle participe à ses heures perdues à de nombreux projets permettant de protéger son intimité numérique.

Super Duper, par N O R M A L S
Que deviendrait, dans un futur proche, un internet rendu illisible par l’Homme, où le vrai et le faux seraient devenus complètement indissociables ? Quels seraient nos moyens pour naviguer ce champ crypté ? La complexité émergente du numérique conduirait-elle à une compréhension simpliste ou superstitieuse ?

N O R M A L S est un collectif basé entre Paris et Berlin dont le travail se situe à l’intersection du design et de la fiction. Visuel, littéraire, vidéographique, musical, prototypique ou fonctionnel, chacun de leurs projets est un portail vers un unique futur anticipé, souhaitable pour certains, inquiétant pour d’autres. Opérant à la fois comme unité de recherche et comme groupe de design, ses publications et ses conférences spéculatives ont une portée internationale.
www.normalfutu.re

Quels futurs pour la duperie du numérique ?, par Design Friction
Entre pas de côté, prise de recul et bond en avant, cette keynote aborde différentes questions-clés à travers une série de signaux faibles pas seulement technologiques : dans le futur, quelles seront les manières et les raisons de duper la Machine ? Pourra-t-on toujours le faire ? Quelles perspectives et controverses sont à anticiper lorsque les capacités de suivi et d’identification permises par le numérique deviennent toujours plus performantes et ubiquitaires ? Quelles décisions ou actions pourraient dès aujourd’hui influencer ou conditionner les futurs de la duperie numérique ?

Design Friction est un studio de design fiction qui explore les enjeux liés aux transformations sociales, culturelles et technologiques que connaissent nos sociétés. Nous produisons des scénarios et des expériences spéculatives qui donnent à voir et à débattre ce que pourrait être demain pour adapter nos décisions aujourd’hui.
www.design-friction.com

Modération : Carine Claude, journaliste

Diplômée de l’École du Louvre et de la Sorbonne, Carine Claude est journaliste, spécialiste des arts numériques et des nouveaux médias. Elle a été directrice de l’information de l’agence de presse Art Media Agency et a travaillé pour L’Express, La Tribune, Poptronics, MCD ou encore Makery. Carine Claude enseigne également l’économie du marché de l'art à l’IESA et le journalisme culturel à la Sorbonne.
https://carineclaudenews.wordpress.com/


 

12h : Conférence “Artistes dans le numérique ou comment hacker la surveillance et beaucoup plus"

Les artistes numériques travaillent depuis longtemps sur les questions de la surveillance, de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage machine afin de trouver de nouvelles utilisations pour ces technologies ou bien pour critiquer les usages de ces technologies - l'information qu’on ne trouve pas facilement autrement.
Ces artistes ont un rôle important afin de lancer des recherches dans les domaines des nouvelles technologies pour finalement produire des projets qui exposent, soulignent et introduisent les résultats de leurs recherches. Artiste numérique, Dasha Ilina présentera son travail sur le sujet de la duperie du numérique, ainsi que des projets d’autres artistes travaillant sur ce sujet.

Avec : Dasha Ilina, artiste


Dasha Ilina est une artiste numérique russe basée à Paris. Son travail interroge la relation que nous avons avec nos appareils et leurs interfaces et transforme les réponses en œuvres d'art numériques et physiques qui sont interactis, éducatifs et souvent ironique et amusant. Elle est la fondatrice de Center for Technological Pain, un centre dédié à la lutte contre les douleurs qui viennent de l'interaction avec des dispositifs technologiques. Elle est également codirectrice de NØ SCHOOL.
www.dashailina.com