Logo Stereolux

MAR. 20 févr. 20H00

Performance

Arthur Zerktouni, Sonia Libong, Maëlle Reymond et Farid Ayelem Rahmouni - Contre/Jour & Cie Ikari - Ascension

Durée : Ascension 20min + entracte 15min + Contre/jour 30 à 40 min STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Stereolux Danse Assis // Ce spectacle est compris dans les pass danse 3 spectacles et 5 spectacles disponibles sur ce site
Gratuit contre remise d’un pass culture et sport à la billetterie // ATTENTION : compte tenu de la durée de chaque performance, les retardataires ne pourront être admis dans la salle après le début de chaque séance.
8€
12€
Tarif sur place 14€

pass danse 5 spectacles  PASS DANSE 3 SPECTACLES


LE MOT DU PROGRAMMATEUR

La lumière et le geste, le corps dans la lumière... Ces deux compagnies portent une attention particulière à la relation entre la matière lumineuse, le danseur, l’environnement sonore, le langage chorégraphique, qu’ils combinent pour sublimer le vivant.

Partenaire média :

Contre/Jour (FR)

La bonne vieille technique du pochoir. L’artiste plasticien Arthur Zerktouni la réhabilite dans une pièce performative par ailleurs éminemment moderne. Le pochoir prenant ici la forme d’un danseur, et la peinture celle d’un mapping vidéo projeté sur des fils traversant une cage. Au gré des mouvements de l’individu se dessine un jeu d’ombres portées digne des fantasmagories de la fin du XIXe siècle, la technologie du XXIe en plus.

 

Arthur Zerktouni

Arthur Zerktouni, artiste plasticien, réalise des installations interactives et cinétiques. Formé au Studio National du Fresnoy (2010/2012) puis au Post-Diplôme d'Art et Création sonore de l'ENSA Bourges (2014), il développe un regard transversal sur l'esthétique numérique.

 

Farid Ayelem Rahmouni

Farid Ayelem Rahmouni est un performeur et chorégraphe. Après plusieurs années de pratique martiale, il débute la danse au CNR d’Annecy, en parallèle avec des études de cinéma et d’arts. Il entre ensuite au Conservatoire Mozart du centre de Paris, puis au CNSMDP, en écriture chorégraphique. Il danse et collabore avec des chorégraphes issus du baroque, en passant par la danse contemporaine et le hip-hop, ainsi que des metteurs en scène tels que François Raffinot, Florence Caillon, Adrien Mondot et Claire Bardainne.

 

Sonia Libong

Formée en tant que plasticienne au sein de différents ateliers, écoles d'art et en musicologie à l'université, c'est en tant qu'auteure-compositrice que Sonia réalise ses premières créations publiques. En 2014, elle crée le projet musical O'kobbo où elle y compose, écrit, produit et chante. En parallèle, elle collabore aussi régulièrement au sein de divers projets artistiques comme auteure, compositrice et chanteuse-vocaliste. Ces collaborations lui permettent d'explorer les correspondances et les liens entre le son, la musique et toute autre forme d'art.

 

Maëlle Reymond

Maëlle Reymond, danseuse interprète et créatrice. Après une formation d'artiste chorégraphique à Coline (2010/2012), rejoint la compagnie AMCB (Adrien M & Claire B) en juin 2013 sur la création Le Mouvement de l'Air. Elle a également fait une reprise de rôle dans Cinématique en février 2014. Depuis juin 2016, elle collabore avec le collectif Georges Lakhdar sur la pièce Contre/Jour. En 2016 elle fonde la compagnie Infime Entaille et travaille sur une première création Le Silence du Sable dont la sortie est prévue en octobre 2017.

 

Un projet développé et réalisé par Arthur Zerktouni, Farid Ayelem Rahmouni, Sonia Libong, Maëlle Reymond
Le Hasard Ludique / Les Jardins du Ruisseau / Collectif Georges Lakhdar
La Spedidam / Mains d'Oeuvres / Pernod Ricard
Photos : Eetu Ahanen Photography / Flea's Pictures / Cécile Demessine

Ascension (FR)

Une scène dénudée, comme l’unique danseur qui la foule. Et pourtant, l’œuvre chorégraphique et laser de Thomas Pachoud compte bien « trois corps », ceux de la lumière et de la musique venant compléter celui du danseur, dans un mouvement à la fois répétitif et évolutif. Hypnotique. Bientôt, ces corps arrivent à saturation, fusionnant dans un nouvel espace/temps proche de l’état de transparence mentale. L’Ascension a eu lieu...

 

Thomas Pachoud

Formé à l’école d'ingénieur multimédia IMAC, promotion 2008, Thomas Pachoud est depuis longtemps intéressé par le lien entre les nouvelles technologies et leurs apports dans le domaine artistique. Il découvre le spectacle vivant au cours d’un stage où il est amené à programmer un aibo pour "Vous en rêvez (Youri, l’a fait)" de la Cie Mabel Octobre. Il travaille aujourd'hui principalement dans le domaine du spectacle (théâtre, danse et musique) utilisant les nouveaux outils apportés par le numérique transposés dans l'espace scénique et scénographique.

Il manipule l'image vidéo comme sur "NOUS" de Camille Rocailleux que son penchant dans le temps réel, notamment dans la danse, sur "Proximity" de Garry Stewart et l'Australian Dance Theatre. Il explore les domaines de la robotique et de l'électronique pour faire danser les robots de "Robot!" de Blanca Li ou dans la construction d'un gant interactif pour Ezra et le "Bionic Orchestra 2.0".

Depuis 3 ans, il développe ses propres projets artistiques, principalement autour de la lumière laser qu’il traite comme un corps physique et chorégraphié dans l’espace. Pour cela il s’appuie sur la Cie IKARI qui porte ses créations.

 

 

Production : Ikari
Co-production : l'atelier Arts Sciences
Partenaires : l'Hexagone Scène Nationale Arts Sciences de Meylan.
Direction artistique et création lumière : Thomas Pachoud
Danse et Chorégraphie : Yann Hervé
Composition musicale : Cyril Billot