Logo Stereolux
jeu. 24 nov. 2022 20H30

Aloïse Sauvage + Poppy Moukoukenoff

Terminé
STEREOLUX Salle Micro Placement libre Debout
Organisateur : Stereolux

Artiste multidisciplinaire, Aloïse Sauvage traverse en équilibre hip-hop, pop et chanson. Combative comme jamais, elle laisse souvent la place au corps et à l’instinct, avec comme moteur son amour pour la performance.

Aloïse Sauvage (Fr)

Dévorante, comme cette impérieuse nécessité de multiplier les champs d'expérimentation (la musique, donc, mais également le cinéma, la danse, le cirque) ; dévorant, comme ce feu intérieur qui la pousse à s'exprimer et à s'affirmer, sans fard ni flonfon mais avec une malicieuse sincérité ; dévorant, comme ce désir de mouvement, d'invention de soi – une manière aussi de conjurer les sombreurs intimes.

Dévorantes, comme le titre d'un premier album (hi-)pop aux rimes ciselées, au flow impétueux ; viscéral et cru, bourré d'énergie, revendicant. Avec cet album, elle se plaçait d'emblée aux côtés de Stromae, Pomme, Oshi, Christine & the Queens, Diam's. Aujourd'hui, Aloise Sauvage, toujours funambule, revient avec le pugnace et bagarreur « Focus », qui rebat ironiquement les cartes d'un rap game toujours volontiers viriliste, en même temps qu'il met en exergue ses propres délires et ses désirs, ses ardeurs.  

 

Poppy Moukoukenoff (Fr)

Depuis qu’elle est enfant, Moukoukenoff brûle.

La chaleur de sa voix exalte les désirs, invite à l’étourdissement. De ses murmures autant que de ses envolées, éclatent des mots profonds, entre errance passionnée et violence douce. Photographe et réalisatrice, Poppy Moukoukenoff met en image ses mélodies avec passion. En filmant les corps sous l’emprise de la danse, son univers, tant musical que visuel, est un appel à l’intime beauté et à l’introspection. Grace à son esthétique prononcée, cette jeune femme d’origine Kalmouk s’est faite repérer lors de la sortie de son premier single On s’abîme. Son premier EP,  paru le 2 Novembre, annonce une couleur plus chaude sur des morceaux plus dansants.