Logo Stereolux
Du ven. 15 janv. Au mar. 16 mars 2021

ABONNEMENT DANSE

Janvier - mars 2021

ACTUELLEMENT INDISPONIBLE
Organisateur : Stereolux

DES PERFORMANCES HYBRIDES QUI QUESTIONNENT NOTRE SOCIÉTÉ

Poursuivant leurs recherches chorégraphiques, inspirées notamment par le croisement entre les arts médiatiques et les arts vivants, les compagnies invitées utilisent ou détournent à leur façon, ces champs au service d'une écriture réflexive et parfois engagée. Ces mises en perspective de notre histoire et de notre monde, actuel ou intemporel, sont réalisées tantôt avec poésie, tantôt avec gravité. Des regards résolument critiques qui sont autant de reflets d’un état d’esprit contemporain mêlant la crainte de l’avenir avec l'espoir d'un futur meilleur.

 

(LA)HORDE - Marry me in Bassiani

VEN 15/01/2021 - 21H
SAM 16/01/2021 - 17H
AU GRAND T

Le folklore et le clubbing sont intimement liés. En Georgie et plus particulièrement à Tbilissi. C’est en tout cas ce que met en évidence la pièce chorégraphique Marry Me in Bassiani du collectif (LA)HORDE en rendant hommage au mythique club techno de la capitale, le Bassiani, grande figure de l’underground dans ce pays où le folklore tient une place très importante. Les danseurs et danseuses géorgien.ne.s de l’ensemble Iveroni et leur maître de ballet déploient figures géométriques, lignes et pirouettes, le temps d’un mariage traditionnel. Quand tout d’un coup, tout est bouleversé. Le décor se renverse, les danses deviennent techno et les marqueurs de genre volent en éclat. En écho à la protestation qui s’est tenue en mai 2018 à Tbilissi sur de la musique techno, le corps s’affranchit des codes traditionnels et communique sa puissance libératrice.

Coréalisation : Stereolux, Le Grand T, le lieu unique & ONYX
​Spectacle proposé dans le cadre du festival Trajectoires​

CIE R14 | JULIENGROSVALET - M.A.D.

SAM 16/01/2021 - 21H
À STEREOLUX - SALLE MAXI

Si le club est à portée de tous et que la scène devient un club, alors la scène s’ouvre à tout un chacun. C’est le pari de M.A.D., pièce chorégraphique pour huit interprètes, avec aux manettes la DJ et productrice La Fraîcheur. Pensée comme une pièce immersive, les danseurs évoluent sur des rythmes électro empruntant les codes du Madison, partageant le dancefloor avec le public. 

La pièce, qui retrace l’histoire des corps dansants dans les clubs, est un manifeste, une proposition d’expérience collective, une célébration de la fête. Elle est aussi une réponse directe à la disparition tragique de Steve Maia Caniço, mort suite à une intervention des forces de l’ordre alors qu’il participait à une soirée électro à Nantes, le 21 juin 2019. Dans la volonté de faire vibrer collectivement la culture électro, Julien Grosvalet déploie un travail précis dans lequel les corps des danseurs passent par des états d’extrême lenteur à d’autres, répétitifs et rapides, pour offrir la possibilité au public de partager un espace commun de lâcher-prise. 
 

Coréalisation : Stereolux & CCNN (Centre Chorégraphique National de Nantes)
​Spectacle proposé dans le cadre du festival Trajectoires​

CAROLYN CARLSON - The Tree

JEU 21/01/2021 - 21H
À STEREOLUX - SALLE MAXI

Dernière grande création de la chorégraphe pour sa compagnie, The Tree est une ode à la nature, passionnée et puissante, pour conjurer le sort de l’effondrement annoncé. La chorégraphe continue son doux compagnonnage avec Gaston Bachelard déjà entrepris depuis plusieurs créations et explore pour cette pièce le livre Des fragments d’une poétique du feu. Le feu non pas pour la destruction qu’il peut représenter mais, au contraire, pour les renaissances qu’il peut générer comme le phoenix. 
Avec l’envie de faire sentir et de donner à voir la régénérescence aussi bien à travers les corps qu’à travers les décors, elle s’entoure de l’artiste-peintre Gao Xingjian pour la matière visuelle et du créateur lumière Rémi Nicolas. 
Les neuf interprètes de The Tree nous embarquent dans une chorégraphie aux corps reliés par un souffle et un feu communs. En noir et blanc, et à travers sept rêveries, une succession de paysages imaginaires appelle au renouvellement intérieur, offrant un agencement infini de tableaux dans d’autres tableaux.
 

Coréalisation : Stereolux & CCNN (Centre Chorégraphique National de Nantes)
Spectacle proposé dans le cadre du festival Trajectoires

ADRIEN M & CLAIRE B - Acqua Alta, Noir d'encre

MAR 16 ET MER 17/02/2021 - 20H
À STEREOLUX - SALLE MAXI

Quelque chose se passe. Acqua Alta ouvre une nouvelle fenêtre dans la conception que l’on se fait d’aller au spectacle. On connaît l’habituelle dextérité du duo artistique Adrien M & Claire B dans la manipulation d’images numériques vivantes. Acqua Alta franchit une nouvelle étape dans la possibilité de se sentir immergé par un imaginaire. Cette fois, celui de l’eau. Que voit-on réellement ? Une vague engloutit deux personnages. Une femme, un homme, une histoire qui se déroule au cœur d’une maison. Et pourtant sur scène, pas de décors, seulement quelques objets du quotidien dont la danseuse et l’artiste circassien se saisissent en jouant sur la transformation de leurs usages. Les spectateurs, assis, se retrouvent absorbés par le mouvement des projections qui recouvrent les murs. L’histoire ne se déroule plus seulement sous leurs yeux, mais dans leur corps.


Coréalisation : Stereolux & le Grand T

MAR 16 MARS : CHRISTIAN RIZZO - D’à côté

MAR 16/03/2021 - 19H30
À STEREOLUX - SALLE MAXI

On embarque vers une destination inconnue. Lumières led, scintillements étoilés, animations vidéos, les trois danseurs, rouge, bleu et vert évoluent sur un plateau blanc où tout peut se produire, le spectateur n’ayant qu’à fixer son œil sur un détail du plateau pour partir en voyage. La feuille d’une plante ? Un masque d’acier à la gueule de loup ? La géométrie des corps est en symbiose avec les éléments de la scénographie et les objets qui la sillonnent. Cette pièce, qui est la première pièce du chorégraphe créée à destination d’un jeune public, n’a pas d’autre âge que celui de la personne qui la regarde. Les images sont ouatées et enveloppantes et créent un rapport harmonieux avec les créations musicales du duo Cercueil / Puce Moment qui accompagne souvent le travail de Christian Rizzo.


Coréalisation : Stereolux & le lieu unique