Logo Stereolux
Publié le 24/09/2016

DANS LA PEAU DE... Water de Scopitone

Dur destin que celui de Water à Stereolux, et davantage au fil de Scopitone. 1567 ouvertures et fermetures de battants, à une cadence digne des beats répétitifs les plus endiablés. Et presque autant de paire de fesses et de petits tuyaux d'arrosage déversent, en quelques heures, les milliers de litres de bière, breizhs'cola et café ingurgités par le staff, les bénévoles et les festivaliers nombreux de cette nouvelle édition. Si vous approchez assez près, Water vous fera même des confidences.

«  J'ai un succès fou. C'est le seul endroit où tu peux être VRAIMENT peinard…alors forcément »

Mais le grand Water est autre , dans la ruche très fréquentée du staff Stereolux, au 3ème étage : la présence des magazines. Si ses hôtes ont le malheur d'en ouvrir un, et de se trémousser sur la cuvette, c'est le signe que la visite va s'éterniser, et que Water est mûr pour l' after...

 

 

Texte Karina Ykrelef
Photos Solène Langlais